Portrait : RONCEVAL


Photo portrait de Ronceval, jeune sculpteur céramique. Artiste. Céramique animalière. Travaillant sur une œuvre : un gorille
Photo portrait de Ronceval


Terminant tout juste ses études, RONCEVAL est un jeune céramiste autodidacte de la région stéphanoise. Né d’une mère artiste, il explora diverses pratiques artistiques dès son plus jeune âge : dessin, peinture, création de bijoux, fonderie…Charmé par le travail de la terre, il se tournera alors exclusivement vers ce médium afin de l’explorer pleinement.






TERRE

Comme beaucoup de céramistes, RONCEVAL entretient un rapport particulier avec ce matériau, un rapport qu’il qualifie de sensuel : c’est un matériau noble, légèrement gras, souple qu’il compare au toucher de la chair.

« J’aime la terre, la malaxer, la sensation sur les mains… »

Cet aspect sensuel se ressent alors dans sa façon de travailler, avançant pas à pas, par petites touches délicates. On distingue presque une forme de respect envers le matériau, comme s’il souhaitait prendre son temps pour ne pas le brusquer. Cette façon de travailler est permise par la grande praticité qu’offre la céramique : il est possible de faire des pauses, revenir sur une pièce, de dialoguer ou bien écouter un podcast… L’artiste considère alors que ce matériau et cette activité lui permettent de nourrir à la fois « les mains et l’esprit », de résoudre cette dualité.

Sculpture : oryx en céramique sur socle de bois brut. Céramique enfumée
Sculpture : oryx

Outre cet aspect sensuel, il considère le travail de la céramique comme une lutte contre la gravité, élevant une pièce à l’encontre des lois de la physique, nécessitant de travailler et retravailler la terre afin qu’elle ne s’affaisse pas.

Mais bien que pratique, ce matériau est aussi assez capricieux, nécessitant rigueur et engagement. Il n’est pas rare que des sculptures éclatent lors de la cuisson suite à une bulle d’air, ou de l’eau restée bloquée dans la terre, qu’une partie s’affaisse voire se détache lors du séchage… Recommencer n’est alors pas une option, surtout lorsqu’on apprend seul ces techniques ancestrales.




ANIMAUX

Lionne en céramique (sculpture), par Ronceval. Céramique enfumée sur socle de bois brut.
Sculpture : lionne

Actuellement, le jeune sculpteur se concentre sur la création de céramiques animalières. Des têtes d’animaux qu’il pose sur des socles en bois brut à la manière de trophées.

Un attrait pour la céramique animalière qu’il découvrit par hasard, en expérimentant, bien qu’il soit avant tout passionné par la nature et notamment la végétation et les animaux qui la composent.


Il affectionne tout particulièrement les animaux massifs dégageant une « puissance humble ». Ces animaux silencieux, majestueux, prenant leur temps mais qui restent puissants.

« Ils dégagent une forme de sagesse ».

Ses céramiques sont à l’image de ces animaux : silencieuses, puissantes et humbles.

Sculpture de panthère en céramique par Ronceval.
Sculpture : Panthère

De plus, dans une démarche naturaliste, il recourt à une palette de couleurs réduite afin de se rapprocher des tons présents dans la nature (qui sont rarement criards). Il s’oriente alors vers des couleurs sombres, proches de la terre ou de la pierre et créées par l’utilisation d’oxydes naturelles ou bien de fumée. De ce fait, rien n’est laissé au hasard par cet éternel insatisfait… Mise à part les couleurs issues de l’enfumage : la fumée et le feu vont, de concert, noircir ou blanchir la pièce sans que le sculpteur ne puisse maîtriser précisément l’acte.

Investi dans la cause animale, il espère même que ses œuvres permettront de sauver certains animaux en voie d’extinction.

« J’aimerais bien que certaines personnes se tournent vers mes œuvres, qui ressemblent à des trophées, plutôt que d’aller chasser ces animaux pour de vrai… »

EVOLUTION

Mais RONCEVAL n’a pas encore trouvé sa voix, il continue alors d’expérimenter. Bien que ne souhaitant, pour l’instant, pas arrêter la sculpture animalière, il souhaite s’orienter vers des pièces humaines. Il compte développer un style plus personnel, mélange d’académisme et de modernisme. Des visages, et corps torturés, mi réalistes mi cubistes, explorant la monstruosité et le fantastique mais en conservant toujours cet équilibre propre à l’artiste. Ses œuvres à venir seront alors sur le fil entre classicisme et modernité sculpturale.

Ce choix vient d’une volonté de se tourner vers des œuvres plus stylisées, qu’il serait le seul à faire, « plus artistiques » lui permettant –enfin- de se considérer comme un artiste à part entière plutôt que comme un artisan d’art.

Ses premiers essais débutent tout juste et nous sommes déjà certains que ces pièces trouveront leurs fans ! Pour l’occasion, voici quelques photos exclusives d’œuvres n’étant pas encore sorties de son atelier !




INFLUENCES

Sa principale influence repose sur les arts médiévaux auxquels son pseudonyme est une référence directe. Ayant commencé avec des sculptures se rapprochant des gargouilles, il s’est progressivement éloigné de cette influence mais compte bien y revenir subtilement au travers de ses prochaines créations. Néanmoins, ces influences sont bien plus vastes : des sculpteurs italiens comme Le Bernin aux peintres expressionnistes et symbolistes tels que Schiele ou Redon en passant par les grands maîtres (Le Caravage par exemple), RONCEVAL aime l’art et sait puiser son inspiration dans divers courants !

On pourrait classer ces dernières en deux catégories :

  • Des influences classiques jouant sur la virtuosité de la maîtrise, l’équilibre des pièces, un mouvement parfaitement géré…

  • D’autres plus modernes où les corps sont torturés, la réalité s’efface au profit de la symbolique… Francis Bacon fait partie des grandes inspirations de cette catégorie.




Pour conclure, RONCEVAL est un jeune sculpteur continuant d’explorer son matériau de prédilection. Humble, il n’estime pas encore mériter le titre d’artiste mais cela ne saurait tarder avec la création de ses prochaines pièces… De plus, il compte –à terme- apprendre le travail du bronze afin de réaliser d’autres projets impossibles en céramique. Il continuerait alors le travail de la terre d’une nouvelle façon. Quoiqu’il en soit, ce sculpteur qui vient de signer dans sa 2e galerie est voué à décoller très rapidement !

Pour plus d’œuvres, consultez sa page artiste juste ici !

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout