Guillaume Allemand

Tableaux Guillaume Allemand 2

Tableaux Guillaume Allemand

Guillaume Allemand a fait de l’os animal la matière de ses tableaux. 

Proche du constructivisme, il ne revendique pour autant aucun courant artistique. Il propose des compositions abstraites en relief, géométriques et rythmées. La lumière et la composition en constituent les éléments majeurs.

Guillaume Allemand est un autodidacte qui cherche à rester honnête avec lui-même. Pendant les premières années, il revendiquait parfois son «inculture artistique»…une manière pour lui d’essayer de ne pas être influencé par tel artiste ou courant artistique. Aujourd’hui, forcement influencé par ce qu’il a pu voir,  il essaie d’être le plus sincère possible et de ne pas adapter son travail aux goûts du public. 

Ses monochromes blancs, sur lesquels se déroulent et s’emboîtent des myriades d’éléments en relief, peuvent évoquer de la céramique, des bois précieux longuement travaillés, de la pierre, des livres rangés, une mer de glace, des stalactites, des fragments de continents perdus vus d’avion…

Pour Guillaume Allemand, travailler l’os a du sens : c’est une  manière de sublimer la vie. Il est très respectueux de cette vie passée et c’est pour lui une manière de rendre hommage à l’animal avec lequel l’homme entretient une relation ambiguë. On exploite l’animal sans jamais, ou presque, lui donner quoi que ce soit en échange. C’est une manière pour lui de rééquilibrer les choses. 

Une partie de son travail est constitué avec des os de micromammifères.

Tableaux Guillaume Allemand 2